Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Mieux Vivre à Savigny sur Orge

Articles récents

Le temps du recueillement, mais aussi de l'action

13 Novembre 2015 , Rédigé par PS Publié dans #élections régionales

Ce soir, la France est de nouveau frappée par l’horreur.

Aucun mot ne suffit à exprimer l’émotion du Parti socialiste, et de l’ensemble des Français, dans ce moment dramatique.

Nos pensées sont tournées vers les victimes, leurs familles et vers tous nos concitoyens. C’est notre communauté nationale, c’est la République, c’est la France qui est ce soir la cible de ces actes terroristes.

Les socialistes s’associent au message fort délivré par le Président de la République, et aux décisions prises pour répondre à ces attaques.

A notre tour, nous appelons à l’unité et suspendons la campagne électorale. Nous renouvelons notre pleine confiance dans l’engagement des forces de sécurité pour faire face à ces événements.

(communiqué du Parti Socialiste)

Lire la suite

Des maisons de santé pour tous

13 Novembre 2015 , Rédigé par nezumi dumousseau Publié dans #élections régionales

Une région à gauche, c'est la garantie concrète d'une politique de santé ouverte à tous. Claude Bartolone, tête de liste et Carlos Da Silva , tête de liste en Essonne, s'engagent pour développer les Maisons de santé.

Les maisons de santé, où sont réunis plusieurs professionnels de santé, seront généralisées, avec l'aide de l'assemblée régionale, sur l'ensemble des territoires.

L'accès à la santé pour tous est un droit essentiel que nous devons garantir.

Des maisons de santé pour tous
Lire la suite

Pas de démocratie locale sans débat d'idées à Savigny

10 Novembre 2015 , Rédigé par Pierre Guyard Publié dans #Savigny-sur-Orge, #démocratie locale, #Conseil municipal

Le débat public, la confiance en ses concitoyens, la volonté de prendre des décisions difficiles dans la justice et la transparence sont indispensables à la réussite d’une vie démocratique locale responsable et dynamique. La majorité Les Républicains (ex UMP) de Savigny sur Orge agit de façon contraire à cette ambition en agissant sans concertation, en administrant sans débat, en décidant pour tous, avec les impôts de tous, sans justification clairement exprimée.


Depuis l’élection de mars 2014, nous battons les records du plus faible nombre de conseils municipaux, nous battons les records du plus faible nombre de journal communal d’informations, et que dire de l’absence de réunion de la plupart des commissions qui devraient être les lieux d’élaboration des politiques publiques locales par thématique, dans le respect des idées et des rapports de force entre majorité et opposition.


Ce ne sont pas les quelques réunions de quartiers qui vont palier l’absence dramatique de ces moments de vie démocratique nécessaires pour comprendre et agir plutôt que d’entrainer indifférence, dégout et si on n’y prend pas garde, tension et violence à terme.


Nous exhortons donc la majorité à changer, à donner du temps au débat, à argumenter pour ses idées et à nous laisser exprimer les nôtres. La majorité restera la majorité si elle est précise dans ses objectifs, dans son ambition pour notre ville et ses habitants, ceux-ci pourront valider (ou pas) ces choix à l’occasion des prochaines échéances locales, c’est la seule façon de faire de la politique au sens où je l’entends, ce n’est pas celle que je constate à Savigny depuis mars 2014...

Pierre Guyard, groupe Savigny-notre-Ville

Salle du conseil municipal Savigny sur Orge

Salle du conseil municipal Savigny sur Orge

Lire la suite

Le FN n'est pas proche du peuple

4 Novembre 2015 , Rédigé par nezumi dumousseau Publié dans #élections régionales, #FN

Les candidat(e)s du F Haine se prétendent proche du peuple. Prenons l'exemple à Savigny de l'omniprésente Audrey Guibert, qu'en est-il vraiment?

Depuis 2011, Audrey Guibert a quasiment été non-stop en campagne électorale. En menant la liste de l'Essonne pour les élections régionales de décembre, la patronne du Front national départemental, cumule sa sixième candidature en moins de quatre ans ! Conseil général, législatives, européennes, municipales, puis départementales et enfin régionales.

Elle est candidate à tout pour rentabiliser l'investissement en communication. Le Front national forme une caste de cadres politiques professionnels, bien éloignés du peuple qu'ils sont censés défendre. La situation d'Audrey Guibert est révélatrice du mensonge que le Front national entend faire avaler à ses électeurs, celui d’un parti proche du peuple, de ses préoccupations, des difficultés économiques auxquelles il est confronté quotidiennement. Non content de faire croire que l’immigration est le premier souci des Français, le Front national aime à faire croire qu’il est le seul et unique vrai parti du peuple.

Mais Audrey Guibert n'a jamais connu le chômage, ne s'est jamais levée de bon matin pour attraper le RER car salariée à plein temps du FN. Elle le répète à l’envi dans toutes ses interventions en même temps qu’elle agite le drapeau de la peur, elle est aux côtés des gens d’en bas, pas des élites qui nous dirigent. Elle prétend représenter un parti anti-système mais qui cherche pourtant de plus en plus à pénétrer ces mêmes milieux auxquels elle se prétend opposée.

Le FN n'est pas proche du peuple
Lire la suite

Les réfugiés, la Droite habile et la Droite bornée

14 Octobre 2015 , Rédigé par Savigny Publié dans #Eric Mehlhorn, #Conseil municipal, #Robin Reda

La droite habile, c'est celle de Robin REDA, maire de Juvisy sur Orge qui, sur l'accueil des réfugiés Syriens, fait voter à son conseil municipal du 22 septembre 2015, malgré l'abstention et l'hostilité d'un certain nombre de ses colistiers la résolution suivante:

Le Conseil Municipal (de Juvisy), après avoir délibéré,
S’ENGAGE à hauteur des possibilités d’accueil et des moyens alloués par l’État dans le
réseau des villes solidaires et à proposer des solutions d’hébergement pour les
demandeurs d’asile, à les accompagner pour faciliter leur arrivée et leur intégration sur
le territoire notamment par la scolarisation des enfants,
Dit que dans l’attente du retour de la paix et pour assurer des conditions de vie dignes
aux réfugiés, il paraît indispensable que l’accueil pérenne ne se concentre pas dans une
seule région et que chaque territoire y prenne sa part. Il appartient à l’État d’allouer les
moyens nécessaires aux communes dans la durée mais aussi de soutenir les initiatives
associatives et individuelles de solidarité qui sont réelle
s et qui existent.

Le texte est habile car aucun engagement ferme, ni chiffré et des restrictions qui lui permettront de se justifier si rien n'aboutit à hauteur des possibilités d’accueil et des moyens alloués par l’État, mais enfin c'est mieux que rien.

La Droite bornée, c'est celle d'Éric Mehlhorn, sous influence mortifère de Daniel JAUGEAS, souverainiste sectaire de Debout la République, qui, le lendemain de ce vote, le 23 septembre expédie la question de l'accueil des réfugiés, en deux minutes, sans débat et sans vote, Circulez, il n'y a rien à voir, pas de locaux, pas les moyens

Le souhait  de Daniel JAUGEAS, mobiliser la Police Nationale devant la Mairie pour les conseils municipaux

Le souhait de Daniel JAUGEAS, mobiliser la Police Nationale devant la Mairie pour les conseils municipaux

Lire la suite

Rythmes scolaires :Mensonges et dissimulation du maire de Savigny sur Orge

12 Octobre 2015 , Rédigé par Savigny Publié dans #écoles, #Maire incompétent, #Eric Mehlhorn, #Conseil municipal, #Savigny-sur-Orge

Citons intégralement le Bulletin municipal de l'été 2015 :

Afin de continuer de proposer aux familles un dispositif s’articulant autour du mercredi comme demi-journée de scolarisation faisant aujourd’hui l’objet d’un large assentiment des parents, d’assurer une prise en charge se voulant accessible à toutes les familles et demeurant compatible avec le rythme des enfants depuis l’année 2014-2015, la ville de Savigny-sur-Orge reconduit son dispositif rythmes scolaires – activités périscolaires en vue de la rentrée du
mois de septembre 20
15.

Éric Mehlhorn oublie peut-être qu'il s'est violemment opposé, à la rentrée 2014 à cette réforme, allant jusqu'à cadenasser des écoles, le mercredi matin. Et qu'ensuite, il n'a fait qu'assurer des services minimaux de garderie.

Au conseil municipal du 23 septembre 2015, l'opposition de gauche à rappelé que la Calpe a prévu et voté une subvention de solidarité pour les communes pour les aider à faire face à la réforme des rythmes scolaires et à la baisse de la dotation de l’Etat.

Le Groupe "Savigny notre ville", par la voix d’Eva SAS, a posé la question de la subvention de la CALPE fléchée pour les rythmes scolaires, son montant est de 753 000 euros.

Elle a dû poser sa question à plusieurs reprises avant d’obtenir cette réponse hallucinante : « On n’en connaît pas le montant »
Alors que Jacques PATAUD et Eric Mehlhorn siègent à la CALPE, ils feignent, au Conseil Municipal, ne pas connaître le montant de la subvention votée par eux-mêmes en mars juillet. On rappellera tout de même qu’ils sont tous deux vice-présidents de l’agglo.
Toutefois, malgré ces financements, il n’y a pas d’animations dignes de ce nom sur notre commune. Où est passé l’argent ?

Lydia Bernet profite de cette question pour rappeler que la commission des Affaires scolaires ne s’est jamais réunie pour traiter de la question de la réforme des rythmes scolaires depuis le début du mandat. Elle réussit à arracher à Anne-Marie Gérard (Maire-Adjointe) le principe d’une réunion de la commission. Nous verrons ce qu’il en sera et la question de l’utilisation des subventions de la CALPE, de la CAF et du fonds de l’Etat sera posée. Aurons-nous cette fois une réponse ?

Rythmes scolaires :Mensonges et dissimulation du maire de Savigny sur Orge
Lire la suite

Eric Melhorn, incompétence et gestion approximative

11 Octobre 2015 , Rédigé par Savigny Publié dans #Maire incompétent, #Eric Mehlhorn

Incompétence, gesion approximative, au menu du Conseil Municipal du 23 septembre, présidé par Eric Mehlhorn. La droite n'a toujours pas mis en ligne le compte-rendu du CM du 23/9, ( le dernier CR mis en ligne date d'avril 2015) voyons pourquoi ...

Incompétence !
Le budget supplémentaire présenté en Septembre inclut des frais de personnel supplémentaires qui correspondent notamment aux indemnités de licenciements des salariés contractuels dont la suppression était envisagée au mois d’avril. Il est étonnant que la décision de licencier n’ait pas été accompagnée de celle d’inscrire au budget les frais que cela occasionne. Il est vrai que les économies annoncées étaient plus importantes sans la prise en compte de ces indemnités.
On y voit d’autres dépenses incohérentes :
les charges de personnel du CCAS n’étaient pas budgétées et doivent l’être comme l’avait dénoncé Jacques Sénicourt à la présentation du budget primitif,
des frais d’électricité pour faire face au remplacement de chaudières en panne par des convecteurs électriques, par contre les consommations de gaz ne faiblissent pas.

Gestion au doigt mouillé

Il manque une comptabilité analytique à la Ville. Pourtant elle utilise les budgets annexes pour le CCAS ou les foyers logements et n’a pas cru bon de le mettre en place pour la Savinière dont le budget annuel a été établi par la chambre régionale de la Cour des Comptes à plus de 1,5 million d’Euros.


La conséquence de ce manque de connaissance a été la prise de décision de se défaire de cet équipement. Après l’avoir partiellement réhabilité pour 1, 4 M euros en 2010 (réfection des cuisines), il est aujourd’hui mis en vente pour près de la moitié.

Cette photo est floue! la gestion de Melhorn aussi !

Cette photo est floue! la gestion de Melhorn aussi !

Lire la suite

Gestion indigente et mensonges de la droite à Savigny

9 Octobre 2015 , Rédigé par Savigny Publié dans #Savigny-sur-Orge, #Maire incompétent, #Eric Mehlhorn, #Conseil municipal

Mauvaise gestion, mensonges, et incompétence au menu du Conseil Municipal du 23 septembre, présidé par Eric Mehlhorn. La droite n'est pas rapide pour mettre en ligne le compte-rendu du CM du 23/9, voyons pourquoi ...

Reprise et affectation du résultat 2014 Ville : La majorité municipale a présenté un budget supplémentaire et présenté l’affectation du résultat 2014 et un budget supplémentaire.

.

Gestion indigente

C’est au Conseil Municipal de septembre que vient l’affectation du résultat 2014, soit 9 mois après la fin de l’année. Une fois décomptés les produits et charges à prévoir pour l’exercice 2015 en particulier la couverture des investissements en cours, il reste un excédent de 1,5 millions d’Euros disponibles reportés sur le budget de Fonctionnement 2015.

Un tel niveau d’excédent devait être connu en avril lorsque les décisions désastreuses que nous connaissons ont été prises quand bien même son montant définitif n’était pas connu avec exactitude. Cela révèle le manque de transparence de l’actuelle majorité. Lors de la présentation du budget primitif, la question de ce résultat posée alors par Pierre GUYARD, Président du Groupe Savigny notre ville, n’avait pas eu de réponse de la majorité, nous en comprenons mieux aujourd’hui la raison.

Mensonge

La connaissance d’un tel niveau d’excédent à reporter sur l’exercice 2015 aurait éclairé le débat d’un jour nouveau, aurait permis sans difficulté le maintien des activités supprimées pour permettre leur reprise par d’autres financements.

 

Exemple : la crèche familiale

Les parents réunis avec les organismes financeurs ont été étonnés d’apprendre que s’ils avaient eu le temps de se constituer en association, les financeurs, et principalement la CAF, auraient versés les subventions à cette association. Mais le Maire ne leur en a pas laissé le temps, la commune était en faillite nous disait-il ! Aujourd’hui, il vient de retrouver 1 500 000 Euros dont 394 000 pour lesquels il ne trouve pas d’emploi et met en réserve.

Ces décisions prises dans l’urgence ont précipité les familles concernées dans des « galères » inutiles. Les subventions étaient là, la Mairie les a laissé partir. Comme nous l’avions indiqué, la concertation et la réflexion auraient évités ce désastre pour les enfants, les familles et les salariés licenciés.

 

 

Gestion indigente et mensonges de la droite à Savigny
Lire la suite

Irresponsabilité de Mehlhorn en matière d'écoles

7 Octobre 2015 , Rédigé par Pierre Jacquemard Publié dans #Maire incompétent, #Eric Mehlhorn, #La Savinère

En matière d’écoles, M. MEHLHORN est il un IRRESPONSABLE ?

Au delà du choc immédiat de l'annulation des colonies de vacances, la décision de M. Mehlhorn, Maire de Savigny sur Orge, de fermer le centre permanent « la Savinière », à la Tranche sur Mer est une faute bien plus grave qu’il n’y parait de prime abord….

Les classes transplantées, populairement appelées « classes de mer », à la Savinière sont un outil pédagogique majeur :

Les lois de décentralisation de 1982 ont confié la responsabilité du fonctionnement des écoles, maternelles et primaires aux communes.

Les municipalités doivent financer les dépenses du quotidien des écoles, les Maires ont, de fait, une responsabilité pédagogique :

Un seul exemple : Pour un enfant, traiter à Savigny, à l’école, assis devant son pupitre : du climat, de l’eau, des courants marins, du vent …ou traiter les mêmes problématiques à la TRANCHE SUR MER , en observant ces phénomènes sur la plage, n’a pas la même valeur éducative.

Les classes transplantées contribuent à donner du sens aux apprentissages en favorisant le contact direct avec l’environnement naturel ou culturel, en compagnie des acteurs locaux, dans leur milieu de travail. L’accent est mis sur les aspects transversaux des apprentissages :

• Développement de l’autonomie, de l’esprit d’initiative, de la responsabilité, du respect de l’autre, de son travail, de l’environnement et du patrimoine ;

• Acquisition ou perfectionnement de méthodes de travail (observation, description, analyse et synthèse, prise de note et représentation graphique.)

• Recours fréquent à la communication orale : le questionnement, l’expression et l’écoute sont particulièrement sollicitées chez les enfants par les nombreuses situations d’échange mises en place dans les activités quotidiennes.

Personne n’oublie que le Maire Éric MEHLHORN, élu au Conseil Municipal de Savigny depuis 20 ans, n’a jamais voté contre un budget, M. MEHLHORN a approuvé toutes les dépenses pour mettre aux normes le centre permanent de La Tranche sur mer .

Ce centre permanent, a permis à des milliers d’enfants de passer des vacances, mais de plus, ouvert 11 mois par an, il était surtout en OUTIL PEDAGOGIQUE mis à la disposition des professeurs des écoles, y compris ceux des communes voisines

Fermer le centre permanent de la Savinière,

C’est comme retirer la moitié des tables de la classe,

C’est comme jeter une partie des livres de classe à la poubelle !

De plus à Savigny, les professeurs des écoles n’ont que très peu de moyens, la majorité municipale octroie pour le fonctionnement (environ 37 €) par an et par élève, en conséquence, aucun tableau de nouvelle génération, (tableau interactif, électronique, relié au monde par internet),

En fermant le centre permanent de la Savinière, M. MEHLHORN sabre des moyens pédagogiques dont ont besoin nos enfants pendant leur scolarité !

se faisant, M . MEHLHORN prouve qu’il est irresponsable ! *

Une gestion concertée, réfléchie, avec d’autres villes qui bénéficiaient du centre, avec l'agglomération, avec les enseignants, les représentants de parents, de l’outil pédagogique « classes transplantées » à la Savinière est possible ! Encore faut-il en comprendre l’enjeu ! … et le vouloir !

(en annexe, quelques extraits de fiches de projet pédagogique de classes transplantées)

Fin des classes de mer ?

Fin des classes de mer ?

Irresponsabilité de Mehlhorn en matière d'écoles
Irresponsabilité de Mehlhorn en matière d'écoles
Irresponsabilité de Mehlhorn en matière d'écoles
Lire la suite

Guibert et le FN utilisent la peur

6 Octobre 2015 , Rédigé par nezumi dumousseau Publié dans #Eric Melhorn, #Audrey Guibert, #Xénophobie

Fidèle à la voix de son maître Marine, la parole d'Audrey Guibert en conseil municipal ou en conseil communautaire (et du Front National en général) sont presque toujours fondée sur la peur. Par exemple le discours contre l'intégration de la commune dans le "Grand Paris" se fonde sur la peur d'un trop grand ensemble dans lequel la commune serait "noyée". De même pour l'accueil de réfugiés sur le territoire de la commune, suivi en cela par le "Républicain" Mehlhorn qui refuse lui aussi le moindre accueil.

Depuis son élection à la présidence du FN, en 2011, l’ennemi extérieur de Marine Le Pen est l’Union européenne et l’ennemi intérieur est l’islamisation. Aujourd’hui, avec les migrants venus de Syrie, d’Irak ou d’Erythrée, soit disant imposés par l'Europe, elle a enfin un ennemi extérieur et un ennemi intérieur qui prennent la même forme.

« Submersion migratoire », villes « assiégées »… Depuis la rentrée, le Front national a mis l’immigration au cœur de son discours, à quelques semaines des élections régionales des 6 et 13 décembre. Le vocabulaire de Marine Le Pen s’appuie sur les peurs. Les migrants ne veulent pas spécialement venir en France, mais elle nie cette réalité, car la plupart préferent l'Allemagne; et les migrants de la "jungle de Calais " ne veulent pas rester en France, mais au contraire passer en Angleterre.

En 1939, la presse de droite était obsédée à l’idée qu’il y ait des communistes et des anarchistes parmi les immigrés espagnols, qui seraient selon elle venus pour semer le chaos en France. Aujourd’hui, nous vivons la même chose avec les islamistes qui viendraient en Europe, cachés parmi les migrants. A chaque fois, il y a la peur de la guerre civile, de la subversion dans la nation, qui est agitée.

Guibert et le FN utilisent la peur
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>