Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Mieux Vivre à Savigny sur Orge

Articles avec #eric melhorn tag

Guibert et le FN utilisent la peur

6 Octobre 2015 , Rédigé par nezumi dumousseau Publié dans #Eric Melhorn, #Audrey Guibert, #Xénophobie

Fidèle à la voix de son maître Marine, la parole d'Audrey Guibert en conseil municipal ou en conseil communautaire (et du Front National en général) sont presque toujours fondée sur la peur. Par exemple le discours contre l'intégration de la commune dans le "Grand Paris" se fonde sur la peur d'un trop grand ensemble dans lequel la commune serait "noyée". De même pour l'accueil de réfugiés sur le territoire de la commune, suivi en cela par le "Républicain" Mehlhorn qui refuse lui aussi le moindre accueil.

Depuis son élection à la présidence du FN, en 2011, l’ennemi extérieur de Marine Le Pen est l’Union européenne et l’ennemi intérieur est l’islamisation. Aujourd’hui, avec les migrants venus de Syrie, d’Irak ou d’Erythrée, soit disant imposés par l'Europe, elle a enfin un ennemi extérieur et un ennemi intérieur qui prennent la même forme.

« Submersion migratoire », villes « assiégées »… Depuis la rentrée, le Front national a mis l’immigration au cœur de son discours, à quelques semaines des élections régionales des 6 et 13 décembre. Le vocabulaire de Marine Le Pen s’appuie sur les peurs. Les migrants ne veulent pas spécialement venir en France, mais elle nie cette réalité, car la plupart préferent l'Allemagne; et les migrants de la "jungle de Calais " ne veulent pas rester en France, mais au contraire passer en Angleterre.

En 1939, la presse de droite était obsédée à l’idée qu’il y ait des communistes et des anarchistes parmi les immigrés espagnols, qui seraient selon elle venus pour semer le chaos en France. Aujourd’hui, nous vivons la même chose avec les islamistes qui viendraient en Europe, cachés parmi les migrants. A chaque fois, il y a la peur de la guerre civile, de la subversion dans la nation, qui est agitée.

Guibert et le FN utilisent la peur
Lire la suite

Mehlhorn, un maire à la gouvernance contestée

5 Octobre 2015 , Rédigé par Savigny Publié dans #Eric Melhorn, #Maire incompétent, #Bernard Blanchaud

Eric Mehlhorn ne répond presque jamais aux remarques de l'opposition de gauche, mais à lire la lettre que Bernard BLANCHAUD a distribué aux élus le 23 septembre 2015, suite à son éviction du poste de conseiller délégué, le dialogue n'est pas fameux au sein de la droite municipale.

Cette lettre éclaire la manière dont la Mairie d, il déclare qu' Eric Mehlhom a pris cette décision « en raison principalement de ses positions lors des délibérations au cours des deux derniers conseils ». Après s'être abstenu sur « l'attribution des subventions aux associations sportives », il avait aussi menacé de voter contre l'entrée de la commune dans la Métropole du Grand Paris.

Bernard BLANCHAUD revient aussi sur la réforme calamiteuse des associations sportives et sur l’absence de volonté d’Eric MEHLHORN de trouver des solutions permettant à notre ville de conserver son patrimoine pourtant minimal de services dédiés à l’enfance.

Dans cette même lettre, Blanchaud critique frontalement la gouvernance du maire « sans communication », « sans concertation », et des promesses électorales « non tenues ».

Il ajoute à destination de la presse : « Au début, ça allait, je m'y attendais car on sent quand il n'y a pas de confiance entre un maire et son conseiller municipal délégué. Après j'ai trouvé cela très dur » .

Au passage, admirons la réactivité du site de la mairie, qui 15 jours après la décision votée en CM affiche toujours Blanchaud avec sa délégation.

extrait du site de la Mairie de Savigny-sur-Orge

extrait du site de la Mairie de Savigny-sur-Orge

Lire la suite

CM du 23 septembre: Un amendement constructif

29 Septembre 2015 , Rédigé par nezumi dumousseau Publié dans #Savigny-sur-Orge, #Conseil municipal, #Maire incompétent, #Eric Melhorn

Conseil municipal de Savigny -sur-Orge du 23 septembre. Le groupe "Savigny Notre Ville" propose, par la voix de Jacques Sénicourt, un amendement au budget supplémentaire au budget 2015, qui permet, tout en étant parfaitement financé, de rétablir les services publics dans la commune:

Point 3 de l’ordre du jour : budget supplémentaire Ville - exercice 2015 , amendement Le projet de budget supplémentaire 2015 prévoit la constitution d’une provision pour mise en réserve de 394 000,00 € à reprendre éventuellement, nous supposons, au budget primitif 201 6 La constitution de cette réserve est en totale contradiction avec vos décisions de fermetures de services publics justifiées selon vous par la nécessité de réaliser des économies « en struct ure » pour les deux exercices 2015 et 2016 En section fonctionnement les missions abandonnées par la majorité municipale se chiffrent selon le budget primitif 2015 - et au regard du budget 2014 - et selon nos estimations (les conseillers municipaux et les sa viniens n’ont pas eu communication d’informations financières rigoureuses), à environ 3,2 millions d’euros pour une année théorique complète (cf. tableau joint)

Evaluation de l’abandon des missions de service public par la majorité municipale Ce montan t d e suppressions , qui sera malheureusement totalement effectif en totalité sur 2016, est largement supérieur aux baisses de dotations qui se chiffrent à 1,8 M€ au titre de 2015 et à environ 800 000,00€ de plus en 2016 du fait de la poursuite de la diminut ion de la dotation de l’Etat. Cela fait donc un total de 2,6 M€. Il y a donc suffisamment de marge entre 2,6 M€ et 3,2 M€ pour ne pas ajouter une réserve supplémentaire de 394 000,00 € comme vous le projetez.

Nous proposons au Conseil munici pal de mettre fin à la phase de liquidation des services publics utiles et appréciés des saviniens en les finançant de nouveau. Nous proposons d’affecter dès ma intenant la réserve de 394 000, 00 € à des subventions aux associations à vocation sociale ( épice rie sociale , secours populaire et secours catholique - 3 3 000,00€) et à la MJC (150 000,00 Fermetures et autres suppressions Evaluation en année pleine en milliers d'euros en fonctionnement Crèche familiale 850 000 Activité "Sports-Vacances" 100 000 Centre de la Savinière 1 200 000 CCAS 417 000 Subvention aux associations 336 000 dont MJC 175 000 Autres économies au BP 2015 (évaluation): événements, séniors, etc... 297 000 Total des suppressions hors transfert de charges à la Calpe 3 200 000 2 €) . I l es t urgent de signifier que la ville de Savigny - sur - Orge veut leur maintien et le redéploiement de la MJC. Nous proposons aussi d’affecter 131 000 euros au CCAS qui subit une diminution de sa subvention réelle de 19,6% et 80 000,00 € pour l’enfance affectés à des activités culturelles et sportives dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires en lieu et place des « garderies » actuelles.

Amendement: Dotation aux provisions (68) : 0 € (mise en réserve) Charges de personnel (012) : 5 50 000,00 € dont 50 000 € affectés à des dépenses en personnel dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, pour substituer aux temps de garderie des temps de pratiques culturelles et sportives de qualité ; Charges à caractère général (011) : 6 20 628,99 € dont 3 0 000 € affectés à des dépenses dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, pour substituer aux temps de garderie des temps de pratiques culturelles et spor tives de qualité) ; Subventions de fonctionnement aux associations et au CCAS : 131 000,00 € pour le CCAS ; 150 000,00 € pour la MJC ; 11 000,00 € pour l’épicerie sociale ; 11 000,00 € pour le secours populaire ; 11 000,00 € pour le secours catholique

CM du 23 septembre: Un amendement constructif
Lire la suite