Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Mieux Vivre à Savigny sur Orge

Articles avec #essonne tag

La droite essonnienne vote un budget 2016 d’une violence sans précédent

26 Janvier 2016 , Rédigé par David ROS Publié dans #politique locale, #politique départementale, #Essonne

La droite départementale a voté un budget 2016 d’une violence sans précédent dans notre département.

S’il est indéniable que la situation financière des collectivités locales et notamment des départements est tendue en raison de la baisse des dotations de l’Etat débutée sous la présidence de N. Sarkozy et de la hausse des dépenses sociales liées à la crise économique, le budget d’austérité présenté par François Durovray et ses collègues est disproportionné.

C’est une attaque directe contre les familles essonniennes.

Lors de la campagne des élections départementales 2015, la droite essonnienne était apparue divisée et sans projet commun. Chaque binôme de candidats avait proposé un projet différent souvent démagogique et non financé dont les seuls points communs étaient la promesse de ne pas augmenter les impôts et la dénonciation systématique de la « situation budgétaire catastrophique » du département de l’Essonne.

Ainsi, sans vision ni projet pour l’Essonne, les deux seules mesures prises par la nouvelle majorité depuis 10 mois ont été la mise en place d’un plan de relance des collectivités sans aucun critère, de plus de 22 millions d’euros et le déploiement du haut-débit dans le sud-Essonne. D’ailleurs, à plusieurs reprises les Conseillers départementaux de droite ont rappelé, aux cours de nos instances, leur vision d’un Conseil départemental avant tout au service des communes, reléguant au second plan la politique sociale, pourtant au cœur des compétences des départements.

Le choix politique est limpide : les collectivités et le haut-débit plutôt qu’une politique en faveur des plus fragiles.

En revanche, la droite essonnienne a démontré sa très grande imagination quand il s’est agi de mener une campagne de communication outrancière sur la situation financière de la collectivité et sur la soi-disant mauvaise gestion de la gauche et des écologistes.

En septembre 2015, ils ont ainsi lancé une campagne de communication d’une rare violence (sur fond d’élection régionale) sur la prétendue faillite du Conseil départemental.

Cette campagne, menée par François Durovray et sa majorité, n’a pour seul et unique objectif depuis le début que de faire porter sur la gauche et les écologistes la responsabilité de leurs choix politiques à venir.

Après plusieurs mois de gesticulation et d’une campagne tous azimuts pour préparer les esprits, le vrai visage de la nouvelle majorité est apparu au grand jour à la lecture d’un budget d’austérité 2016 disproportionné.

Avec une augmentation d’impôt de plus de 71 millions d’euros et plus de 35 millions d’euros d’économies sur les Essonnien-ne-s les plus fragiles, la majorité de droite a décidé de se préparer des marges de manœuvre pour la fin de mandat.

C’est malheureusement une stratégie politicienne bien connue :

dénoncer la mauvaise gestion de la majorité précédente,
dramatiser la situation budgétaire,
augmenter très fortement les impôts et réduire les dépenses massivement en début de mandat,
se féliciter d’avoir sauvé la collectivité,
utiliser les nouvelles marges de manœuvres en redistribuant massivement et en baissant les impôts en fin de mandat pour tenter de s’assurer une réélection.

Malheureusement, ce sont les Essonniens qui vont payer la facture du plan politicien de la majorité !

David ROS
Président du groupe RGE
Conseiller départemental

La droite essonnienne vote un budget 2016 d’une violence sans précédent
Lire la suite