Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Mieux Vivre à Savigny sur Orge

Articles avec #politique locale tag

Les enjeux de l'élection législative

7 Juin 2017 , Rédigé par nezumi dumousseau Publié dans #Savigny-sur-Orge, #politique locale, #politique nationale, #élection législative

A quelques jours du premier tour des élections législatives du 11 juin 2017, nous attirons votre attention sur les enjeux de ce scrutin pour notre commune de Savigny-sur-Orge.


Les communes ont en charge des missions importantes pour notre quotidien comme par exemple la construction et l’entretien des bâtiments scolaires, des équipements culturels, la propreté urbaine, les équipements pour la petite enfance, pour les personnes âgées, l’action sociale, la sécurité. Or les désengagements successifs de l’Etat depuis 10 ans ont fragilisé la plupart des communes qui ont de plus en plus de mal à équilibrer leur budget.


Le programme du parti La République En Marche prévoit de réduire encore les ressources des communes, via la suppression partielle de la taxe d’habitation et la diminution des dotations de l’Etat, sans garantie de compensation réelle pour les ressources communales. Le programme du candidat Les Républicains ne supprime pas la taxe habitation mais prévoit quant à lui de réduire encore plus fortement le financement des communes par l’Etat. Les conséquences de ces deux programmes seraient catastrophiques pour le budget de Savigny et entraineraient à la fois l’augmentation des autres taxes locales et de nouvelles suppressions de services publics locaux dont nous avons pourtant besoin chaque jour.


Sur la question de la santé, la candidate La République En Marche a déclaré publiquement que le maintien de l’hôpital de Juvisy-sur-Orge ne constituait pas une priorité pour elle.
Le Maire de Juvisy-sur-Orge, déjà conseiller régional et candidat cumulard aux législatives, se présente aujourd’hui comme l’ardent défenseur de l’hôpital public alors qu’il a pris position en mai 2016 pour la construction de l’Hôpital de Saclay, dont le financement s’appuie pour partie sur la vente des terrains de l’hôpital de Juvisy-sur-Orge.


Enfin le candidat Les Républicains promet de mettre fin aux augmentations d’impôts et se présente comme un gestionnaire d’exception. C’est oublier que toutes les collectivités passées sous contrôle de son parti depuis 2014 ont pratiqué des augmentations d’impôts massives ET des suppressions de services publics, comme son soutien Eric Mehlhorn l’a fait à la fois pour notre ville et au conseil départemental. La seule ville ayant échappé à cette règle est Juvisy-sur-Orge, qui n’a pu assainir ses finances qu’en puisant dans les réserves d’investissement de la CALPE (Communauté d’Agglomérations Les Portes de l’Essonne), lesquelles se sont concentrés sur cette ville au détriment des 4 autres, et notamment, de Savigny.


C’est pourquoi nous vous invitons à porter votre choix sur la candidature d’Eva SAS, qui s’est consacrée exclusivement depuis 5 ans au mandat de députée que vous lui avez confié en 2012, et a défendu sans relâche nos quartiers, nos jeunes, nos associations, nos services publics. Face aux promesses faciles et sans lendemain, elle est et elle sera une députée constructive et crédible, pour les dossiers de la circonscription comme pour le vote des lois de la nation.


Les élus du groupe Savigny Notre Ville
au Conseil Municipal


Pierre Guyard, Jean-Marc Defrémont, Lydia Bernet,, Jacques Sénicourt, Michèle Plottu.

Lire la suite

Soutien à Eva SAS

28 Mai 2017 , Rédigé par nezumi dumousseau Publié dans #Savigny-sur-Orge, #politique locale, #élection législative, #Eva Sas

Eva SAS, députée sortante, présente un excellent bilan de son activité à l’Assemblée nationale tant au regard de la défense des intérêts des citoyens de notre ville et de la circonscription : inscription du quartier de Grand-Vaux à la rénovation urbaine, défense de l’hôpital de Juvisy, mobilisation pour l’amélioration du RER , prolongation du bus 492 jusqu’aux Près-St Martin, mise en place du pass navigo à tarif unique, prolongation du T7 jusqu’à Juvisy, lutte contre les nuisances aériennes, etc, qu’à celui des enjeux nationaux.

C’est le rassemblement de toute la gauche et l’écologie qui présente et soutient la candidature d’Eva SAS sur la circonscription, la gauche qui refuse la démagogie, le populisme et les extrêmes qui mèneraient notre pays dans l’impasse.

Après la nomination d’un Premier ministre de droite, la composition du nouveau gouvernement, avec la droite libérale pour mener la politique économique, démontre que le vote pour Eva SAS est le seul moyen de répondre au besoin de gauche et à l’exigence de justice sociale et d’égalité nécessaires à la réussite de la France.

Eva SAS est une élue digne de notre confiance et de la vôtre, qui pourra continuer de rassembler les sensibilités de gauche et écologiques de Savigny-sur-Orge et de la 7ième circonscription.

Votez Eva SAS  dès le 11 juin 2017!

Pour soutenir notre candidate et participer à la campagne, rendez-vous sur le site evasas2017.fr ;

contact@evasas2017.fr ; ou encore : 06 38 77 97 57

Pierre Guyard (PS), Jean-Marc Defrémont (EELV), Lydia Bernet (PS), Jacques Senicourt (PS) et Michèle Plottu-Grossain (PC)- Groupe municipal d’opposition « Savigny, notre ville »

Lire la suite

Les classes découvertes

7 Avril 2017 , Rédigé par nezumi dumousseau Publié dans #Savigny-sur-Orge, #Conseil municipal, #politique locale

Intervention de Lydia Bernet au conseil municipal du 30 mars 2017 à la mairie de Savigny sur Orge concernant le point 16 de l’ODJ: création du fonds « classes découvertes », 
 
Depuis la fermeture du centre de vacances municipal de la Savinière qui permettait aux familles saviniennes les plus démunis de faire partir leurs enfants en vacances au bord de la mer à moindre coût, l’organisation sous la tutelle de la mairie de séjours en centres de vacances pour les enfants de notre commune était devenue indispensable et ne peut qu’être encouragée.

Néanmoins nous vous demandons de réfléchir aux deux axes d’amélioration suivants :

1. Accentuer encore l’effort afin de toucher un plus grand nombre d’enfants : en exemple, cette année, 28 enfants pourront partir dans la catégorie 8-10 ans pour un nombre total d’élèves dans les écoles élémentaires de la ville de 2408 (chiffre de la rentrée scolaire 2016), soit un pourcentage de 1,11%,  

2. Rester vigilants aux prix des séjours proposés. On sait que ce sont les tranches moyennes du quotient familial qui participent majoritairement. Il nous semble alors juste de rendre plus accessibles ces séjours aux tranches les plus basses du quotient par un coût moins élevé.
Une famille en tranche 3 par exemple qui voudrait faire partir un enfant de 9 ans et un enfant de 15 ans devra prendre à sa charge la somme totale non négligeable de 465€ pour 15 jours de vacances. Merci de votre attention.

Lire la suite

Conseil municipal du 30 avril 2017

28 Mars 2017 , Rédigé par nezumi dumousseau Publié dans #Savigny-sur-Orge, #Eric Mehlhorn, #Conseil municipal, #politique locale

Le conseil municipal de Savigny-sur-Orge se réunit jeudi 30 avril à 20 h 30 en Salle des Mariages

Des points très importants sont à l'ordre du jour:

  • Reprise anticipée du résultat 2016 dans le Budget primitif 2017
  • Fiscalité communale 2017: taux des 3 taxes communales
  • Budget primitif 2017
Conseil municipal du 30 avril 2017
Conseil municipal du 30 avril 2017
Lire la suite

Agression de policiers

23 Février 2017 , Rédigé par nezumi dumousseau Publié dans #Savigny-sur-Orge, #politique locale

 

Communiqué de presse

 

Savigny le 22-02-2017,

 

Les conseillers municipaux du  groupe «Savigny, notre ville»,  condamnent fermement  l’agression dont les policiers municipaux ont été victimes dans la soirée du 21 février 2017 alors qu’ils intervenaient dans le quartier de la gare.  Toute la clarté doit être faite sur cette action violente et la justice doit y donner les suites attendues. La violence est inadmissible d'où qu'elle vienne et nous devons collectivement mettre en œuvre les actions publiques et d'aménagement qui favoriseront la sécurité et le bien vivre.


Les élus : Pierre Guyard, Eva Sas, Jean-Marc Defrémont, Lydia Bernet, Jacques Senicourt, Michèle Plottu-Grossain

Lire la suite

Où voter à Savigny pour les primaires citoyennes

15 Janvier 2017 , Rédigé par nezumi dumousseau Publié dans #Savigny-sur-Orge, #politique nationale, #politique locale

Où voter à Savigny-sur Orge pour les primaires citoyennes?

Grace au tableau ci-après, retrouvez votre lieu de vote en fonction de votre bureau de vote habituel.

 

Vous votez habituellement

Pour les primaires citoyennes

Adresse

BUREAU N° 1

Mairie

Ancienne Perception

6, rue René Legros

BUREAU N° 2

Mairie

Ancienne Perception

6, rue René Legros

BUREAU N° 3

F. Buisson

Ancienne Perception

6, rue René Legros

BUREAU N° 4

F. Buisson

Ancienne Perception

6, rue René Legros

BUREAU N° 5

A. Briand

Gymnase Aristide Briand

31, Avenue Joyeuse

BUREAU N° 6

A. Briand

Gymnase Aristide Briand

31, Avenue Joyeuse

BUREAU N° 7

A. Briand

Gymnase Aristide Briand

31, Avenue Joyeuse

BUREAU N° 8

J. Ferry

Gymnase Aristide Briand

31, Avenue Joyeuse

BUREAU N° 9

J. Ferry

Gymnase Aristide Briand

31, Avenue Joyeuse

BUREAU N° 10

Champagne

Gymnase Aristide Briand

31, Avenue Joyeuse

BUREAU N° 11

Gâtines

Ancienne Perception

6, rue René Legros

BUREAU N° 12

Marguerites

Ancienne Perception

6, rue René Legros

BUREAU N° 13

Grand Vaux

Maison de quartier de Grand-Vaux

Allée Georges Clemenceau

BUREAU N° 14

Grand Vaux

Maison de quartier de Grand-Vaux

Allée Georges Clemenceau

BUREAU N° 15

Kennedy

Maison de quartier des Prés-Saint-Martin

28, rue des Prés-Saint-Martin

BUREAU N° 16

Châteaubriand

Maison de quartier des Prés-Saint-Martin

28, rue des Prés-Saint-Martin

BUREAU N° 17

Gâtines

Ancienne Perception

6, rue René Legros

BUREAU N° 18

J. Ferry

Gymnase Aristide Briand

31, Avenue Joyeuse

 

 

Où voter à Savigny pour les primaires citoyennes
Lire la suite

POUR DES POLITIQUES LOCALES UTILES, POUR RESOUDRE LES DIFFICULTES DE CHACUN

21 Décembre 2016 , Rédigé par nezumi dumousseau Publié dans #Savigny-sur-Orge, #Maire incompétent, #politique locale

En ce 21 décembre, nous désespérons de voir paraître un magazine municipal de Savigny sur Orge pour le quatrième trimestre. Le petit intérêt de ces magazines est de publier une tribune des groupes municipaux.
Pour tenter de pallier ce manque de communication, voici un extrait de notre tribune pour le magazine municipal portant sur la politique de la jeunesse:

Après un été marqué de nouveau par l’absence d’accès à la Savinière pour nos jeunes Saviniens, la suppression par la commune de Sport-vacances a été en partie compensée par la mobilisation de nos associations sportives qui a permis à plus de 400 enfants de bénéficier d’activités (1600 avec Sports-vacances avant 2015).

Les familles sont maintenant confrontées à l’ouverture du « portail famille ». Ce site internet sensé simplifier leur vie quotidienne n’est ni pratique ni rapide. Couplé avec une réglementation des activités périscolaires et extrascolaires pénalisante, il risque de générer des complications, y compris en termes de surfacturation.

Ainsi, une fois de plus avec cette majorité en place, l’absence de concertation et la volonté de limiter l’investissement entraînent des difficultés pour les  familles.

Lire la suite

La MJC de Savigny-sur-Orge, où en sommes nous?

18 Décembre 2016 , Rédigé par nezumi dumousseau Publié dans #Savigny-sur-Orge, #Maire incompétent, #Eric Mehlhorn, #Conseil municipal, #politique locale, #démocratie locale

Lors du conseil municipal du 14/12/2016, le groupe "Savigny notre ville" a de nouveau interpellé le maire sur la question de la MJC:

A la date du lundi 12 décembre 2016 la convention entre la commune et la fédération des MJC d’Ile de France pour le financement du poste de directeur n’est toujours pas signée. Elle doit prendre effet impérativement au 1er janvier 2017 pour assurer la continuité de fonctionnement de cette structure.

Dans le contexte local de compression des moyens en faveur de la petite enfance, de l’éducation populaire et de la culture, Savigny ne peut se passer d’ une structure comme la MJC, forte de cinquante ans d’implantation, et qui malgré le désengagement partiel de la commune a maintenu une activité diversifiée, dont le succès se traduit par des salles pleines lors de tous les derniers spectacles qu’elle a organisé, et par une fréquentation soutenue des abonnements aux activités qu’elle propose.

De plus, nous avons appris fortuitement que le soutien du FONGEP, qui assure une partie du financement de cette convention est acquis à la commune.

Le respect de la démocratie locale exige que le Conseil municipal soit informé régulièrement sur ce dossier et qu’il soit consulté préalablement en cas de décisions importantes à venir.

Notre question est donc simple : pouvez-vous indiquer clairement au Conseil les intentions de l’exécutif municipal sur ce sujet et les raisons du retard pris sur le dossier à 15 jours d’une échéance vitale pour la poursuite de l’activité de la MJC ?

 

Question posée par Pierre Guyard pour le groupe «Savigny, Notre Ville »

La MJC de Savigny-sur-Orge, où en sommes nous?
Lire la suite

La réponse de Pierre Guyard au FN

20 Novembre 2016 , Rédigé par nezumi dumousseau Publié dans #Savigny-sur-Orge, #Conseil municipal, #politique locale, #Audrey Guibert, #FN

Lors du conseil municipal du 17/11/2016 à Savigny-sur-Orge , en réponse au vœu abject et xénophobe du FN, Pierre Guyard, au nom du groupe Savigny-notre-ville a tenu à mettre les points sur les I:

A l’heure où la situation dramatique de la jungle de Calais a trouvé une issue solidaire, certains font le choix de jouer le jeu de la peur, de la division, de l’extrémisme. C’est un jeu dangereux qui porte atteinte aux valeurs de la République. Ce choix funeste reviendrait à faire divorcer notre pays de son histoire, de sa culture, de la voix que les peuples du monde ont appris à aimer d’elle.

La crise migratoire résulte des désordres du monde, que nul n’ignore, et contraint à l’exil des milliers d'enfants, de femmes et d’hommes qui fuient les guerres et les persécutions. Elle concerne l’Europe entière. La France, 5ème puissance mondiale, prend ses responsabilités.

Plus d’1,5 million de femmes, d’hommes et d’enfants ont franchi les frontières extérieures de l’Union européenne au péril de leur vie. La France agit au plan européen, et prend sa part de l’indispensable effort d’accueil des personnes en besoin de protection. Elle démantèle les filières de passeurs qui prospèrent cyniquement sur la détresse des êtres humains. Notre politique migratoire est maîtrisée : la demande d’asile en France, qui s’établit à 65 000 en moyenne annuelle ces dernières années, atteindra 100 000 en 2016 sur plus de 65 millions d'habitants. Faire croire à une prétendue invasion migratoire en France est un mensonge dangereux et indigne.

La responsabilité de l'accueil des migrants et des réfugiés incombe à l'Etat. L’Etat agit pour le démantèlement de la jungle de Calais. Il est dans son rôle lorsqu’il organise et finance un accueil digne et maîtrisé des réfugiés et demandeurs d’asile. Et alors que les Français attendent une sortie de crise honorable, à l'instar du chef de file du parti « Les Républicains », Président de Région Auvergne - Rhône-Alpes et son compère de la Région PACA, notre collègue du front NATIONAL nous demande de nous exonérer honteusement de nos responsabilités et du devoir de solidarité.

Les faits sont têtus : en dépit des contrevérités proférées, l’immense majorité des migrants présents à Calais ne sont pas des migrants économiques irréguliers ; ce sont des hommes, des femmes et d’enfants qui fuient la guerre et les persécutions. La différence est majeure. La France a vocation à leur donner asile. Mensonge également que de soutenir que les migrants économiques irréguliers ne sont pas reconduits : la France reconduit ceux qui n’ont pas vocation à être réfugiés ; cela a été le cas depuis Calais pour plus de 1 300 personnes en situation irrégulière depuis le début de l’année 2016.

Mensonge, enfin, lorsque les mêmes parlent de « mini-Calais ». Depuis neuf mois, 161 Centres d’Accueil et d’Orientation ont été créés en France, dans un dialogue systématique avec les maires de toutes sensibilités politiques. Intégralement financées par l’Etat, ce sont des petites structures, très encadrées, dans lesquelles les associations accompagnent les migrants vers la demande d’asile. D’ores et déjà, ils ont permis l’accueil de 5 500 personnes dans des conditions positives. Qui peut soutenir qu’un grand pays comme le nôtre, 65 millions d’habitants, ne peut dignement accompagner vers l’asile 9 000 personnes en détresse ? Au nom de quel égoïsme la ville de Calais aurait-elle vocation à être abandonnée ? Nous sommes solidaires de Calais, et nous sommes plus nombreux que ceux qui défient la solidarité nationale.

Les mensonges à répétition ne font pas une vérité. Ils créent de la peur, de la division, de la haine. Nous ne pouvons laisser installer une situation de tension dans notre pays qui a besoin de rassemblement et de raison. Nous voulons que la France demeure fidèle à ses valeurs. C’est là son honneur, soyons ici aussi, à Savigny, fiers de ces valeurs et rejetons ce vœu indigne présenté par des obscurantistes portés par l'idéologie néfaste du repli sur soi.


Pierre GUYARD

La réponse de Pierre Guyard au FN

Rappelons que le texte du vœu ne sort pas de la plume de Mme Guibert mais est une copie du texte national ,  dû au maire FN Steeve Briois, tissu, xénophobe, anti-Europe et bien loin des valeurs chrétiennes d'accueil rappelées par le pape François.

A ce même vœu, David Fabre a tenu un discours ambigu, insistant sur l'origine des migrants, comme si il était bon de trier suivant la religion.

Quand au maire, Eric Mehlhorn , s'il a bien voté contre, c'est surtout sur des questions de forme....

Lire la suite

Les suites des incendies à Grand-Vaux

15 Novembre 2016 , Rédigé par nezumi dumousseau Publié dans #Savigny-sur-Orge, #Maire incompétent, #politique locale

Lors de la séance du Conseil municipal du 17-11-2016, le groupe Savigny notre Ville posera la question orale suivante :

Question orale : face à l’absence déplorable de commerce, demande d’assurer plus de présence des services publics et services associés auprès des habitants de Grand- Vaux et, dans les meilleurs délais, des moyens de déplacement afin de permettre aux résidents du quartier de Grand -Vaux dépourvus de moyens de locomotion d’accéder aux commerces saviniens.

Au début de ce mois de novembre, un incendie présumé d’origine criminelle a détruit deux magasins à Grand Vaux dont la seule supérette, « Le Marché Entrepôt ». Nous condamnons ces actes délictueux et apportons tout notre soutien aux commerçants et à la population.

La fermeture de ces commerces accroit encore l’enclavement du quartier et le sentiment de relégation de ses habitants. En effet, une partie de la population, dont les personnes âgées dépendantes, sans moyen de locomotion et aux ressources souvent modestes, est dans l’incapacité d’accéder facilement à des commerces et de se ravitailler.

Comme la ville le fait déjà pour les résidents du foyer Lucien Midol ou l’a fait après les fortes inondations de mai 2016, nous proposons que, dans les meilleurs délais, la ville mette à la disposition des habitants une navette leur permettant de se rendre dans les commerces de proximité les plus proches et si possible saviniens.

La rénovation est certes lancée, mais le projet ne deviendra réalité que dans quelques années, alors que la population souffre de manque de commerces diversifiés, de services publics de proximité et patiente depuis longtemps. En conséquence, nous vous proposons, Monsieur le Maire, et nous vous posons la question en concertation avec les habitants et leurs associations représentatives, de mettre en œuvre ou de renforcer, dès maintenant ou dans les meilleurs délais :

  • la mise en œuvre d’une navette pour faciliter l’accès aux commerces saviniens selon une fréquence et des modalités à définir avec les habitants

  • la présence de la Ville par l’ouverture d’un bureau annexe de la mairie, d’une permanence de la Mission Locale et d’une permanence du CCAS ;

  • la présence des services publics et notamment de la Poste ;

  • le renforcement des fréquences d’enlèvements de déchets, la permanence de dépôts d’immondices, notamment devant la pharmacie, démontre qu’il y a un besoin ;

  • l’étude avec la police nationale, d’une présence adaptée pour lutter contre la répétition des actes délictueux dont le quartier fait l’objet depuis quelques mois.

Et enfin, nous vous demandons de rechercher des solutions pour permettre aux habitants l’accès aux soins médicaux et particulièrement d’étudier la possibilité d’un centre de santé dont l’Etat assure une partie importante du financement pour les QPV dont Grand-Vaux fait partie.

Question posée par Pierre  GUYARD pour le groupe «Savigny, notre ville»

Pierre Guyard, Eva SAS, Jean-Marc Defrémont, Lydia Bernet, Jacques Senicourt, Michèle Plottu-Grossain

Lors

Lire la suite
1 2 3 > >>